LA MERE DU MONDE

 

Conférence de Mme Elisabeth. Warnon

 

Il est extrêmement difficile de parler avec précision sur le Principe Féminin de la Divinité, car dans nos pays régis par l'aspect masculin de la Divinité, il se fait un silence quasi total sur "l'autre pâle" depuis le début de notre 4ème Race, depuis les temps que les Hindous appellent le KALI YUGA, l’âge des ténèbres

Le MYSTERE de la MERE DU MONDE, ici, sera traité sous son aspect occulte et principalement selon la Tradition Hindoue qui est la seule à avoir conservé intact les enseignements ésotériques jusqu'à nos jours. Afin de mieux comprendre cet enseignement, je me réfère d'abord à ces paroles de Goethe- "Lorsque je lis quelque chose, disait-il, je n'apprends pas quelque chose, je deviens quelque chose". Suivant cette expérience de Goethe, essayons pour le temps de cette étude, de devenir le Graal, la coupe, le réceptacle de la Mère du Monde. Essayons de sentir Son Energie,-, ce n'est que de cette manière que nous pourrons percevoir le rôle éminent qu' Elle joue depuis le début des Temps

L'homme ordinaire, qui n'a aucune notion de Salut, de Rédemption, de véritable Initiation, de transmutions et d'alchimie spirituelle qui se trouvent dans LA MERE, cet homme ne voit d'Elle que le côté matière qu' il oppose à l'esprit. Et c'est par cette ignorance que LA MERE a été oubliée, ignorée et même bafouée - ce qui se fit sentir sur la condition des femmes dans tous les domaines.

Elena Rouerich, dans ses lettres, écrit ceci. Il n'y a aucune vie, aucune expression de l'esprit sans la Mère de l'Univers, la Grande Matière du TOUT. En réalité, dit-elle, l'esprit et la matière sont UN. La matière n'est que la cristallisation de l'esprit. Là où il n'y a pas de Matière il n'y a pas de vie".

Toute l'histoire du monde est l'histoire de la génération et de la distribution de la VIERGE COSMIQUE, qui, en descendant de plan en plan, toujours plus denses, différencie ses taux vibratoires. Dans l'Inde Védique, plusieurs conceptions existent concernant la MERE DIVINE, la MERE-DIEU, l'Egale du PERE. On l'appelle SHAKTI - ou Pouvoir de réalisation, et de ce fait, chaque Dieu possède sa SHAKTI.

La Shakti Cosmique -ou la Mère Cosmique- ou encore la Mulaprakriti (racine de la matière), est l'aspect féminin de PURUSHA,

La conscience Universelle, le Dieu Absolu, Elle correspond à la substance- principe personnalisée. Cette Mère Cosmique est double : Solaire, Elle exerce dans la TRANSCENDANCE des AVATARS, des Envoyés de Dieu -Lunaire, Elle exerce dans L'IMMANENCE, alors son Energie est utilisée par les Yogis qui veulent s'élever dans et par la conscience cosmique, vers la Transcendance, en utilisant la FORME pour en extraire la VIE, et en réfléchissant la VOLONTE DU PERE, comme la LUNE réfléchit la Lumière Solaire. La Mère Cosmique- Mahashakti - est le Principe complémentaire indispensable de Purusha ou de l’esprit. Les deux sont de même essence et émettent des ondes vibratoires dans la substance primordiale qui formeront la gradation de toutes les Hiérarchies et de toutes leurs demeures.

Lorsque la Mère Cosmique s'appelle G A Y A T R I, Elle mesure les demeures célestes, lorsqu' Elle s'appelle L A L I T A, Elle voit toute chose par ses 1.000 yeux ; Lorsqu'Elle s'appelle M A Y A (illusion), Elle constitue les axes des structures créatrices de l'esprit, et le GRAND ARCHITECTE de l'Univers utilise SA VIE MOUVANTE pour l'édification de son Grand Œuvre.

Lorsque la Mère du Monde s'exprime par le SON, Elle est VACH (mélodieuse : Lorsqu'Elle se cache aux yeux des mortels, Elle- est la VEILLEUSE SILENCIEUSE, -ISIS LA GRANDE, Mère des Mystères. Elle est Un Grand ARCHANGE qui régit l'Univers, les races, les nations, les Dévas et les Dieux.

En tant qu’ ŒUF PRIMORDIAL, la MERE COSMIQUE, chez l'homme est représentée par l’ ŒUF AURIQUE - le corps causal qui est l’œuf dans lequel l'Initié, le futur Adepte est gesté par le Maître. Le Corps Causal est Un intermédiaire entre l'Absolu et le Relatif il tient dans son champ magnétique les millions de vies que comporte notre corps, comme l'œuf de Brahma tient lui-même les millions de globes et leur devenir !

Le CORPS CAUSAL est situé dans l'axe cérébro-spinal appelé le GRAND SERPENT, qui correspond à la VOIE LACTEE céleste, et contient les forces électriques (ou volonté exprimée) et les forces magnétiques (ou pouvoir de l'amour exprimé). Ces deux Forces Cosmiques -(électriques et magnétiques) sont manifestées chez le yogi par les glandes PINEALE et PITUITAIRE qui se "rapprochent" pour "créer", pour "générer les mondes, pour illuminer les mystères, pour inspirer les savants et les artistes. Cette "communion" des deux glandes fait participer le yogi à la communion avec l'AME UNIVERSELLE, avec la MERE DIVINE.

Cette LUMIERE générée par la fusion des deux glandes est appelée -IMMACULEE CONCEPTION - Elle est telle aussi bien dans le Cosmos que dans l'être humain avancé. Atteindre cet idéal, c'est le but de toutes religions, de tous les yogas et de toutes les Ecoles Esotériques.

Le PERE-MERE Eternel cité dans la Doctrine Secrète, ou l'Hermaphrodite Divin, se féconde comme le font les glandes pinéale et pituitaire, et Il génère la TRINITE, (Trimurti), le A U M, le SON mystique. Cette Trinité dans la religion chrétienne, n'est exprimée qu'au masculin, tandis qu'en Inde, chaque Dieu - Personne de la Trinité - a sa contrepartie féminine (Shakti - épouse).

KALI la triple Kali- est l'Epouse de Shiva (Dieu le Père), c'est La VIERGE NOIRE, qui représente le mystère des profondeurs. Aurobindo, dans son petit livre intitulé "LA MERE" écrit de Kali.- "Celle que nous adorons comme la Mère est la Conscience- Force divine qui donne toute Existence. La mère est la conscience et la force suprême". Pour nous, la VIERGE NOIRE, est la Vierge- Mère, le Magnétisme de la Sainteté primordiale, Celle qui dispense son FEU et administre le sacrement de la Rédemption par IIORDINATION et les INITIATIONS à ses Mystères.

LAKSHMI ou DEVI est l'Epouse de VISHNOU, deuxième Personne de la Trinité. Elle constitue le canal pour la distribution des qualités cosmiques. Chez l'homme, Elle se trouve dans le péricarpe, du Cœur. Elle est la SAGESSE qui libère de toute souffrance.

SARASVATI est l'Epouse de BRAHMA ou du Saint-Esprit. Elle est le SON, le mot créateur qui forme la matière par L'INVOLUTION qui se rachète par IIEVOLUTION.

De cette TRINITE, dit-on, naquit les sept grands Dieux des sept Sphères et leurs Epouses. Les 7 GRANDS DIEUX sont les Régents de la GRANDE OURSE l'origine des 7 RAYONS différenciant la LUMIERE UNE ; et leurs Epouses sont les PLEIADES qui siègent dans la Constellation du TAUREAU, dans la VOIE LACTEE, la semence des Mondes

Cette Hiérarchie septénaire positive et négative- constitue l'Energie des 7 plans, leur âme, avec les 7 couleurs du Prisme. Ces 7 Couples Célestes s'exaltent sans cesse, constituant par là "Dieu Le Saint-Esprit" des Chrétiens, ou l'Energie Kundalinienne Céleste, ou encore, la "VIERGE de l'Eglise catholique romaine, vénérée par le culte de DULIE. Pour I’ Eglise romaine, la Vierge est encore l'essence des Pléiades, elle ne reconnaît pas de Vierge supérieure, c.-à-d. de Vierge Cosmique, l'Egale du Père. Les 7 Pléiades dans l'homme sont les 7 Déesses ou l’Energie des SHAKTIS synthétisées dans la partie négative des 16 pétales du Lotus Frontal (Ajna) tournés vers la Gorge. C'est ce Lotus (centre ou shakra) qui est apte, lorsque développé, à recevoir L'UNIQUE RAYON BLANC, par le centre Coronal (Brahmarandra) - Rayon qui est l'Energie de la MERE COSMIQUE. Ce Centre aux 16 pétales est le reflet du Soleil Spirituel Central le reflet du CHRIST COSMIQUE, l'ADAM KADMON des kabbalistes, dont l'Epouse est ISIS, dont j'ai parlé antérieurement.

Les douze Signes du Zodiaque sont également positifs et négatifs, et ont leur contrepartie dans le corps humain. Mais le Signe de la Vierge nous intéresse particulièrement ici. Ce Signe étant antérieur au Christianisme on ne peut donc représenter MARIE, Mère de Jésus, cependant, Alice Bailey dans son livre "De Bethléem au Calvaire" nous montre que Marie, avant son enfantement, traça sur la terre le même chemin qui est inscrit dans les Cieux, et qui montre la voie directe à tous les hommes. Le VOYAGE dans le ciel de la Constellation de la Vierge et de ses Etoiles proches dont Coma Bérénice et Andromëdre, nous montrent l'évolution de l'Eternel Féminin dans la matière d'abord, puis dans l'âme et enfin dans l'esprit.

Mais revenons aux PLEIADES, nos Grandes Sœurs Cosmiques Etoilées. D'après l'enseignement ésotérique hindou, les 7 Shakras planétaires et humains possèdent leur DEESSE, c.-à-d. leur Shakti ou Energie, elles adombrent les 7 Planètes de notre Système Solaire qui, naturellement, répondent à leurs correspondantes cosmiques et systémiques. Dans les 7 shakras de l'homme, 3 seulement possèdent des Organes (Linga.) qui peuvent mettre en rapport avec les TRIADES SUPERIEURES. Dans les Planètes de notre système, VENUS ou Aphrodite (Grèce) joue un rôle prépondérant aussi bien sur notre Terre, dont elle est l'AME (la contrepartie féminine) que chez l'homme où elle siège dans l'AJNA. L'AJNA déverse dans le corps humain l'AMOUR de la Mère, l'AMOUR, principe d'attraction qui fertilise le corps tout entier.

Notre Terre est appelée aussi LA MERE DES ELEMENTS: terre - eau - feu  - air.

Ce quaternaire est naturellement en rapport avec tous les quaternaires existant, dont le quaternaire féminin suprême, celui des QUATRE GRANDES PRETRESSES (dont parle le Prof. Van der Stock), les Sœurs ou Epouses des QUATRE KUMARAS ou des quatre Seigneurs du Karma des Orientaux, représentés par les 4 Frères d'HORUS et leur Shakti, qui règnent sur le plan ADI et qui, de là, s'expriment jusqu'au plan physique.

 

Ces QUATRE GRANDES PRETRESSES siègent dans Leur Personne Planétaire aux quatre Points Cardinaux.

- A l'EST - sur le plan Monadique - en compagnie des LIPIKAS, la personne Féminine  est NOTRE DAME, Mère de la LUMIERE SOLAIRE

- Au SUD - sur le plan Bouddhi, Elle est la STELLA MARE, l'Etoile de la mer la Reine des Océans qui détient les pouvoirs des 4 horizons et qui règne en compagnie des 4 Séraphins.

- A l'OUEST - C'est ISIS, la Hiérophante et l'Initiatrice aux Mystères des Profondeurs, Elle siège avec 4 Chérubins, les 4 Pères du Mental.

- Au NORD - c'est la Reine de l'Ether, siégeant en compagnie des QUATRE PRIMOR-DIAUX. Reine de la COMPASSION, Elle redresse toutes les erreurs.

Ce sont ces 4 PRETRESSES qui gardent la Flamme Sacrée des Mystères et qui constituent les Pouvoirs Divins Protecteurs dans les Mondes supérieurs, a l'arrière plan de l'évolution.

Ces 4 Prêtresses président à l'évolution des 4 Règnes de la Nature, des 4 Eléments, Elles sont des Déléguées de la Trinité Féminines Supérieure.

 

Les 4 Eléments du règne subhumain, dirigé par des Daïmons supérieurs sont eux aussi, des Serviteurs de la Mère, et nos serviteurs puisqu'ils œuvrent sous l'égide de Puissances Supérieures, à l'élaboration de nos corps inférieurs.

 

Geoffrey Hodson dit que ces Daimons œuvrent sur les plans éthérique et astral dans les entrailles de la future mère, et surtout dans les cinq derniers mois de la grossesse. Cependant, dès. le 8ème mois, c'est un Ange délégué de la MERE qui intervient, tandis qu'immédiatement avant la naissance de l'enfant, ce sera l’influence  directe de la MERE qui se fera sentir pour protéger la mère et l'enfant, et les aider à supporter les douleurs physiques et parfois morales.

 

Ce travail des Daimons et de la Mère se fait principalement sur les Chakras et les glandes Pinéale et Pituitaire de ces deux êtres qui souffrent.

Mais à l'accouchement, dit-il, l'enfant naît littéralement dans LE MANTEAU de la MERE. C'est ce manteau qui le reçoit, le protège, et qui donne la JOIE que ressent la mère immédiatement après l'enfantement.

La MERE la plus proche de nous, c'est la MERE de JESUS, Marie, la Reine de la Terre. Marie était une femme admirable qui fut initiée dans le Temple, qui est, pour nous terriens, la Représentante d'ISIS LA GRANDE.

C'est Elle qui garde pour la planète, la Flamme Sacrée des Mystères. Tous les Anciens, nous dit la Doctrine Secrète, ont promis le retour cyclique de la Vierge, et PAR ELLE, la naissance d'un ENFANT DIVIN qui fera renaître l'Age d'Or.

Actuellement, le rôle de Marie, qui vit dans son corps physique en com-pagnie des Maîtres de Sagesse - Elle-même Maître - vit dans les Himalayas. Elle protège la Hiérarchie, comme Elle protège la planète tout entière.

Il y eut très souvent des manifestations de Cette Grande Entité Féminine sur la Terre.

 

L'importance prise par Marie dans le Christianisme romain et orthodoxe est tel, que bien souvent Marie passe devant le Christ dans la dévotion des fidè-les, et surtout en Espagne. Marie est souvent invoquée par le CHAPELET ou le ROSAIRE qui comporte 153 ou 9 en tant que nombre. On peut rapprocher le mot rosaire de Rose des Vents, de Rose-Croix et de tant d'autres termes d'un caractère particulier qui montrent une intention cachée qu'il nous faudrait rechercher.

Marie est aussi identifiée à SOPHIA, l'Alter Ego du CHRIST.

 

Mais dans les Proverbes IX,23, une phrase montre que Marie a existé de toute Eternité. " Dès le commencement, et avant tous les siècles, J'ai été créée et Je ne cesserai d'exister " - Marie est parfois représentée debout sur un croissant de Lune et la tête entourée de DOUZE ETOILES.

D'après ceci, nous pouvons voir une association entre Marie Mère de Jésus, la Mère de Dieu (Concile d'Ephèse de 431) et toutes des représentations de la MERE DIVINE, depuis la VIRGO MATERIA (parèdre de Dieu) en passant par ISIS, Sophia, Artémis et Kali (Alter Ego du Démiurge), Maïa (Mère d'Hermès), Déméter, Cybèle et jusqu'à Marie. On sait quel douceur procure à l'âme la dévotion envers la Mère Divine, sous quelqu'aspect qu'Elle se révèle à notre entendement.

De fait, il est prouvé qu'on peut parvenir au plus haut sommet spirituel, aussi bien par la Dévotion envers l'aspect féminin de Dieu, que par son aspect masculin, car les DEUX NE SONT QU'UN.

 

D'après certains écrits, la Hiérarchie Féminine forme 50% du Règne Spirituel. L'Eglise Catholique Romaine a connu pendant le Moyen Age bon nombre de Saintes qu'elle a canonisées, et aussi bon nombre de Dames Chanoinesses, de Dia-connesses et d'Abbesses.

De nos temps, les Abbesses continuent à recevoir une Initiation spéci-ale. Nombreuses sont les Femmes Pasteurs Protestantes, les religieuses et Nones Bouddhistes, Jainistes, Hindouiste, Shintoïstes, et autres qui peuvent célébrer ou participer à des Rites, aussi bien que les hommes.

Trop souvent, on a comparé la Femme à la matière inerte, à Eve, à la Lune changeante, au sinistre cône d'ombre ... Comme si toute Lumière, fut-elle celle du soleil, n'avait pas son cône d'ombre... Bien sûr, la personnalité fémi-nine est bien imparfaite, surtout si elle se révèle comme Eve au lieu de Marie; cependant, il est prédit que l'Ere du Verseau sera l'Ere de la réhabilita-tion de la FEMME, et déjà nous voyons poindre cette réhabilitation partout, dans tous les domaines, et même dans les religions.

Les nouvelles ECOLES DES MYSTERES se réouvriront aux Femmes comme aux hommes, et les femmes seront considérées en tant que VALEUR et non plus en tant que personne.

Et ceci sera vrai pour la condition de la femme sur toute la pla-nète. Actuellement, nous assistons au drame de la décadence planétaire, provoqué par un déséquilibre entre l'intellect et  le cœur.

 L'intellect, avec tout ce qu' il comporte de MATERIEL, d'ILLUSOIRE a écrasé le COEUR. les Eperviers dévorent les colombes... C'est pourquoi le Règne de la MERE DIVINE doit arriver, avec son baptême indispensable dans l'évolution spirituelle, car l'éveil de KUNDALINI - un  autre Aspect de la Mère - est indispensable à l'heure actuelle, pour équili-brer le monde malade.

 

Je termine cet exposé par quelques mots dictés par le SEIGNEUR MAITREYA à Eléna Roërich, dans son livre "Hierarchy", " JE vous demande (c'est le Christ qui parle) que le NOM de la Mère du Monde soit prononcé, non pas comme un Symbole, mais comme un DISPENSATEUR DE POUVOIRS ... que Cette SOURCE DE L'INFINI ne soit jamais invoquée comme un Symbole, mais comme la manifestation de l'Infini, de l' Eternité, comme un Générateur de BEAUTE, et le Créateur du Firmament. "

Et IL poursuit: " La créativité du Cosmos est diffusée dans l'humanité et la lutte individuelle naissante doit propulser chacun de nous vers le BUT que La Mère du Monde, et Nous, ARHATS, proclamons comme le plus haut Sacrement ".

 

Le triomphe du Cosmos est dans l'harmonie des deux origines, c'est pourquoi la FEMME doit s'affirmer, et c'est pourquoi l'Epée de l'Esprit est donnée dans les mains des femmes en qui réside le SALUT de 1'HUMANITE et de la PLANETE.

 

 

 

 

| RETOUR |