LA SYMBOLIQUE DE LA CRUCIFIXION

Les corps physique, éthérique, astral et mental de l'être humain sont mortels et existent le temps d'une seule incarnation.

Le corps causal, en revanche, est relativement immortel, puisqu'il persiste jusqu'à l'initiation de la Crucifixion, où l'être franchit le seuil d'une évolution plus haute.

Le sacrifice, sur la croix, de la nature inférieure parfaite du Christ fut suivi, nous dit-on par trois heures d'obscurité et de silence.

Il avait totalement renoncé à son être propre lorsqu'il plaça son Ame sur l'autel du sacrifice.

Tellement éprouvante fut cette expérience, où le pouvoir de l’Esprit bouleversa son corps causal, qu'une interrogation révoltée jaillit de ses lèvres comme un cri : " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? " Puis vinrent les mots : " Tout est accompli ", lorsque l'immensité de son accomplissement inonda sa conscience. Esprit et matière étaient maintenant réunis; Et il avait montré, pour l'individu comme pour l'espèce, la Voie qui conduit à cette union parfaite.

(Le Christ de saint Jean de la Croix, tableau de Salvador Dali, Espagne, 1951.)

 

| RETOUR |