DOCTRINE

LITURGIE

DECADENCE

 

LE CATHARISME

 

Il faut savoir que le Sud de France ... futur Languedoc ( pour la langue d'oc et la Langue d'oil) a été longtemps la terre d' exil des "contestataires" à l' Église Catholique Romaine, plus peut être pour des raisons politiques que religieuses, car les papes de l'époque étaient avides de conquêtes de pouvoirs et de richesses .. et utilisaient les tribus nordistes pour (sous couvert de Chrétienté " toute neuve" ), assouvir leurs besoins de pouvoirs et richesses.

Les conflits tribaux importants sont survenus souvent à cause de cette ingérence catholique romaine ..

Se souvenir du vase de Soisson ( qui devait être remis à l' Église), des Réactions de Charlemagne concernant Byzance, des affrontements du chef de guerre contre le Pape .. qui envenimait sciemment les relations entre sa Mère ses fils etc ..

De l' Atlantique à la Méditerranée la Terre d'exil devint rapidement une terre de bien vivre pour

l' Époque.

( a noter que Charlemagne descendait d' Aix la Chapelle deux  fois par an pour rejoindre une amie de coeur qui habitait à St papoul  " petit village de l' Aude " situé au pied de la montagne noire - entre castelnaudary et Carcassonne)

 

Cette nouvelle façon de vivre vit naître l' Amour Courtois, les premiers Troubadours, l'amour des lettres etc.. ce qui fit que cette terre " maudite " d'exil devint  un lieu de vie privilégiée  qui permit une évolution  globale et très rapide des exilés de la religion catholique.

Cette nouvelle vie créa une liberté de pensée et bien sur une liberté de critique sur les agissements de l' église catholique romaine, et la foi polythéiste devint vite une Foi monothéiste tout en refusant les dogmes de l' Église Romaine, le terrain devenait fertile à cette religion qui proposait ( dans la simplicité) de nouveaux préceptes et, surtout le fait que les représentants de cette " nouvelle " religion avaient une conduite de vie adéquate à leurs enseignements

 le Catharisme s'est propagé dans le sud de la France très rapidement, avec la Bénédiction des principaux seigneurs dont les plus puissants étaient les comtes de Toulouse, les seigneurs de l'Aude et de l' Ariège .

  

 

| RETOUR |